L'Obs : journal d'opinion légèrement à l'Ouest

FUN

Dans un article de l'Obs du 24 avril, le « journaliste » Vincent Jauvert nous livre l'une des plus belles pages du conspirationnisme antirusse de ces derniers mois.  Un modèle du genre.

Crédit Photo : Kremlin - Poutine apprend le maniement du fusil hypodermique EM-2017, prévu pour tirer des fléchettes contenant 49.3 mg de Lepenol-Instant™

Dans cet article, intitulé « Le Kremlin va-t-il laisser perdre Le Pen sans intervenir ? Sûrement pas », on apprend que le maître du Kremlin comploterait secrètement en vue d'empêcher Emmanuel Macron d'accéder au pouvoir.   Tadaaa !

Petit florilège

Pour Vladimir Poutine, le face-à-face Macron-Le Pen est le pire des scénarios. Trois des quatre principaux candidats étaient favorables à un rapprochement avec Moscou – voire un alignement. Il était donc très possible que la finale oppose deux partisans d’une ligne «souple» vis-à-vis de la Russie. Or c’est le quatrième compétiteur, le plus hostile à la politique russe actuelle, qui arrive en tête. La victoire probable d’Emmanuel Macron, qui entend renforcer l’Union européenne et s’opposer à l’idéologie populiste, serait une grave défaite pour Vladimir Poutine, à la fois sur le plan international et interne. Poutine va-t-il le laisser gagner sans tenter quelque chose ? Probablement pas…

Vous aurez noté le passage de « sûrement pas » à « probablement pas », et c'est pas fini.  Qui c'est qui parlait de « titres putassiers » pour des articles absolument dépourvus de tout contenu factuel ?

Et on a des « preuves »

#JeVoteMarine en russe

D’ores et déjà, les institutions russes soutiennent ouvertement Marine Le Pen, que le chef du Kremlin a reçue juste avant le premier tour. Pour le constater, il suffit de regarder certains comptes Twitter officiels. Celui de la puissante chaîne télévision de l’armée russe, TVZvezda, par exemple. Son annonce du résultat du premier tour, contient le hashtag #JeVoteMarine…  

Ah oui, quand même, un hashtag !  Et accessoirement, dugenou, si c'avait été « en russe » t'aurais été infoutu de le lire et ça nous aurait fait des vacances.

Poutine va-t-il aller plus loin ? Comme il l’a fait pour Donald Trump, a-t-il déjà donné ordre à ses services de propagande extérieure – ouverte et secrète – de tenter de faire gagner Marine Le Pen ou au moins d’instiller un doute sur la validité de la victoire probable de son concurrent ? Plusieurs éléments portent à le penser.

Comme pour Donald Trump, eh ?  On dirait que M. Jauvert dispose d'informations super ultraconfidentielles, parce qu'à ma connaissance, aucune preuve d'immixtion des « Russes » dans la campagne américaine n'a jamais été apportée.  Je dis ça...

Le lancement de ces «fausses informations» a-t-il été décidé par les rédactions parisiennes survoltées de RT et de Sputnik ? Ou résulte-t-il de l’application d’une directive moscovite ? Selon l’agence Reuters, les services américains qui enquêtent sur l’ingérence du Kremlin dans les élections aux Etats-Unis ont découvert deux rapports confidentiels de l’Institut russe pour les études stratégiques, un think tank basé à Moscou et lié au SVR, l’équivalent russe de la CIA.

Des rapports confidentiels de l'Institut russe pour les études stratégiques ?  Bon disons rapports tout court, alors.  À moins bien sûr que cela soit disponible en kiosque, ce qui ne m'étonnerait qu'à moitié.

Accessoirement des rapports tout court qui ne parlent absolument pas de l'élection présidentielle française, et tout le reste est à l'avenant.

Du lourd, on vous dit !

Ben oui, un hashtag.  Le Pulitzer n'est pas loin, on tient peut-être un podium.

Et même Atlantico se fout de leur gueule

Le 25 avril, le pure-player Atlantico, qui comme son nom l'indique n'est pas précisément connu pour ses positions pro-Kremlin publiait :

Quand l’Obs s’inquiète d’une intervention de Poutine contre Emmanuel Macron : inquiétude sérieuse, ou pulsion de complotisme à gauche ?

Dans un article publié par l'Obs, l'hebdomadaire indique « Le Kremlin va-t-il laisser perdre Le Pen sans intervenir ? Sûrement pas ». En laissant croire que Vladimir Poutine chercherait à favoriser Marine Le Pen au détriment d'Emmanuel Macron, une telle vision ne tombe-t-elle pas dans une forme de piège complotiste ? Comment expliquer cette facilité à faire un tel lien ?

Est aussi la question qu'on se pose, en fait.  Parce que dans l'autre sens, apparemment, c'est nettement moins bien vu, voire carrément sanctionné dans l'instant, même s'il s'avère ultérieurement qu'il ne s'agissait nullement de conspirationnisme mais bien de faits relatés dans la presse mainstream.  Alzheimer, quand tu nous tiens...

Complément d'enquête

Je m'en voudrais si je ne pouvais à mon tour vous faire part des informations de première importance auxquelles il m'a été donné d'avoir accès, non sans risquer ma vie à chaque instant.  Ainsi, j'ai pu apprendre, via des contacts très hauts placés (s'exprimant sous couvert de l'anonymat), que ce serait le patron lui-même, qui au vu de l'importance des enjeux, aurait choisi d'exécuter la manoeuvre.   La preuve ci-dessous :

Image enregistrée par une des caméras de vidéosurveillance à la frontière franco-moldave, le 24 avril à 15h.  Contrôlé,  l'individu en question, qui portait des papiers au nom de Vladichon Poutou a déclaré être un simple chauffeur de taxi originaire de Saint-Pétersbourg en route pour sa destination de vacances, Heining-lès-Bouzonville, haut-lieu de la gastronomie française s'il en est.

Heining...  Un hasard ?  Je ne crois pas !

Omniprésence de Poutine en Europe

Mais ce n'est pas tout.  Des recherches poussées sur le sombreoueb m'ont permis de déterminer que Poutine avait réussi depuis plusieurs mois à étendre son influence en Europe, notamment au travers de réseaux canadiens, et plus précisément, québécois.  Au nez et à la barbe du plein gré des services secrets européens !

Les assertions et opinions exprimées dans les pages du Vilain Petit Canard par des contributeurs, ou dans le cadre d'une reproduction restent propriété exclusive de leurs auteurs respectifs réputés en assumer l'exactitude et la responsabilité qui ne peut être imputable à la rédaction du Vilain Petit Canard. Ces articles sont signalés par une mention spécifique du nom de l'auteur ou son pseudo s'il a souhaité garder l'anonymat, et mentionnent un lien vers l'article original.

Newsletter hebdomadaire

Ils l'ont dit [+]

La soif de dominer est celle qui s’éteint la dernière dans le coeur de l’homme
Nicolas Machiavel
Vous avez cru jusqu'à ce jour qu'il y avait des tyrans ? Et bien ! vous vous êtes trompés, il n'y a que des esclaves : là où nul n'obéit, personne ne commande.
Anselme Belleguarrigue
Plus on rentre dans le moule plus on ressemble à une tarte.
Anonyme

Sélection d'Actu